x

Faut-il faire porter un masque à nos enfants ?

Si l’idée de voir nos petits masqués ne nous enchante guère, la question se pose à l’heure du déconfinement et de la reprise progressive de l’école. Une chose est sûre : la réponse semble loin d’être évidente.  

 

 

 

Toute les études ont montré que les enfants ne tombaient que très rarement malades du Covid. On a aussi lu qu’ils n’étaient que peu transmetteurs du virus… avant de lire l’inverse. À l’heure du déconfinement et d’une reprise progressive de l’école, on ne sait plus trop quoi penser.

Alors que le masque se généralise dans la rue pour les adultes – il est même obligatoire dans les transports en commun – qu’en est-il pour nos enfants ? En Chine, on a pu voir des images de classes entières avec des élèves masqués. Si culturellement, en France, nous ne sommes pas habitués, la question a du sens. Est-il préférable qu’ils en portent un, eux aussi ? On a tenté d’y voir plus clair.

 

Que dit le gouvernement ?

Lors de son allocution du 28 avril, Édouard Philippe a informé que le port du masque est « prohibé » pour les enfants en maternelle et qu’il « n’était pas recommandé » pour les élèves d’école élémentaire. En revanche, le masque s’impose pour les collégiens et les lycéens.

Le Ministre de la santé, Olivier Véran, a, quant à lui, indiqué à France Inter qu’il lui semblait « très compliqué » d’obliger les enfants à porter un masque et qu’il n’existait « aucune recommandation scientifique » en ce sens. « Je considère que c’est très compliqué de demander à un enfant de 10 ou 11 ans qui est à l’école primaire d’aller porter un masque toute la journée, à l’intérieur, en extérieur, de jouer avec dans la cour de récré quand on va commencer à dépasser les 30 degrés ». Le ministre le recommande pour « les enfants malades et fragiles » et insiste plutôt sur les gestes barrières.

En dehors de l’école, c’est le flou. On sait que le masque est obligatoire dans les transports en commun dès 11 ans. Et qu’Anne Hidalgo souhaite la réouverture des parcs en y imposant le port du masque. Pour les enfants aussi ? La maire de Paris ne s’est pas encore prononcé sur la question. Elle envisagerait en revanche un dépistage des enfants (et des parents) pour qui voudrait.

 

Et le corps médical ?

Avant tout, la direction générale de la santé rappelle que l’âge minimum pour porter un masque est de 2 ans. En dessous, il y a un risque respiratoire et d’étouffement.

D’après le professeur Franck Chauvin, membre du Conseil scientifique (qui conseille le gouvernement), « des études faites à l’étranger montrent que les enfants seraient peut-être moins contagieux que les adultes, alors qu’on était plutôt sur un schéma inverse lors de la décision de fermer les écoles. Donc, la dangerosité de l’ouverture des écoles serait moindre qu’envisagé au départ. »

Il y aurait donc peu de contamination d’enfants entre eux et d’enfants envers l’adulte. Des résultats à prendre, toutefois, avec des pincettes tant les études scientifiques semblent contradictoires sur le sujet.

Pour le corps médical, il semblerait qu’avant 6 ans, mettre un masque n’a que peu d’intérêt, les enfants le touchant et l’enlevant sans arrêt.

 

Ce qui inquiète

Une chose est sûre, pour l’instant, pédiatres et professionnels de l’enfance s’inquiètent plutôt de l’effet sur les enfants du port du masque du personnel des écoles maternelles et des crèches.

La pédiatre Catherine Gueguen explique dans La Croix : « Pour le tout-petit, le fait de pouvoir déchiffrer les émotions d’un visage est essentiel. C’est comme cela qu’il apprend les prémices de la communication. Il lit les émotions qu’il voit et s’ajuste à celles-ci. Par l’empathie, il construit peu à peu son cerveau. »

Et à Christèle Gras-Le Guen, cheffe du service de pédiatrie du CHU de Nantes, d’ajouter : « Nous sommes horrifiés à la lecture des préconisations actuelles du ministère parce qu’elles prouvent que l’enfant reste vu comme un danger alors que le Covid n’est pas une maladie de l’enfance. Il faut absolument rassurer les parents là-dessus et mettre tout en place pour que les enfants reprennent une vie normale au plus vite. » 

 

Où trouver un joli masque pour enfant ?

À côté de Disney qui a sauté sur l’occasion pour imaginer des masques rigolos avec le museau de Winnie ou de Mickey, de nombreux créateurs français proposent de jolies versions fabriquées à la main et avec le cœur. C’est le cas de Frangin Frangine, Les Enfantines, Petite Lucette, Pois Plume ou encore Mathilde Cabanas .

 

Comment le faire soi-même ?

À vous de jouer avec un modèle adapté par Lili’s Knitting selon les normes Afnor de 3 à 10 ans.

 

Envoyez-nous un message whatsapp