x

La Reine des Neiges : mais pourquoi un tel succès ?

Le «1» était déjà le plus gros succès des dessins animée jamais rencontré. Le deuxième volet a suivi le même chemin. À ce stade, il ne s’agit plus d’un effet de mode. On a cherché à savoir pourquoi nos enfants aimaient tant Elsa et Anna ?

 

©Disney/La Reine des Neiges

 

Avec la reprise de l’école, vous vous sentez, comment dire… « libérée, délivrée » ! Vous avez laissé votre enfant en été et entre de bonnes mains, avec cet air dans la tête qui ne vous a pas quitté de la journée. C’est ballot, impossible de s’en débarrasser. Mais cela vous a permis d’avoir une grande réflexion au sujet de la Reine des Neiges. (Chacun ses grandes réflexions.) « Pourquoi ?, vous vous êtes demandé. Pourquoi un tel succès ? » Un phénomène qui marquera à jamais plusieurs générations d’enfants (et de parents).

1/ La bande son est ultra efficace

Vous n’en pouvez plus, certes. Mais, il faut reconnaître que la bande son participe au succès du film. Surtout du 1, attendons de voir pour le 2. Les paroles sont simples, on les retient (même un peu trop), les sonorités sont pop et entrainantes. Dans le 2, on se surprend même à aimer certaines chansons… (si, si).

2/ Ça parle d’émotions à nos enfants

Si les ingrédients des contes Disney sont réunis (parents décédés, princesses, etc.), La Reine des Neiges exprime beaucoup plus les émotions qui préoccupent les enfants (même les plus jeunes). Des thèmes universels tels que l’amour mais aussi la peur, la jalousie, la mort, la rivalité fraternelle, la trahison, l’angoisse…

3/ Ça invite à être soi

« Libérée, délivrée », chante Elsa dans son château. Elle ne se cache plus, « ne mentira plus jamais », « le froid est le prix de sa liberté », elle est qui elle est. C’est aussi une hymne à la tolérance la Reine des Neiges, à être soi-même.

4/ Olaf est trop chou

Interprété par Dany Boon, il est drôle et tellement attachant. « Olaf, c’est nous, explique le comédien. Il parle de notre côté enfantin et naïf. » Et puis, un bonhomme de neige qui rêve d’été… C’est poétique.

5/ Les enfants s’identifient aux héroïnes

Anna et Elsa, à elles deux, rassemblent les différentes personnalités des enfants. Elles sont grandes mais éprouvent des émotions infantiles.

6/ La Reine des Neiges est une femme d’aujourd’hui

Elsa préfère rester célibataire plutôt que de chercher désespérément un prince charmant. C’est surtout l’amour entre les deux sœurs qui est évoqué. Idem pour Anna avec Hans. Quelle idée d’épouser un inconnu. Cette dernière n’hésite pas à se battre contre des loups et à mettre son poing dans la figure d’un homme. Nos mères ont bien travaillé, on sent quand même que quelques années de féminismes sont passées par là depuis Cendrillon (1950).

7/ Elsa a des super pouvoirs

Transformer les choses en glace, pour un enfant, c’est quand même fou. Pour un adulte aussi, non ?

8/ Il y a beaucoup (beaucoup) de produits dérivés

Sacs, robes, pyjama, tee-shirt, gommes, trousses, peluches, poupées, cartes, moutardes, yaourt, eau, papier peint… La Reine des Neiges est partout. Difficile d’y échapper.

Envoyez-nous un message whatsapp