x

Les astuces de Maman Travaille

Ce n’est pas un scoop. Concilier carrière professionnelle et vie familiale n’est pas simple. Pour ses 10 ans, l’association fondée par Marlène Schiappa a compilé 250 astuces testées et approuvées par des mères actives. Des femmes qui ont trouvé leur équilibre entre vie pro/vie perso sans devenir schizo. Des conseils pratiques qui inspireront aussi les papas…

 

 

Vous avez parfois l’impression d’être une marathonienne. Entre vos journées de travail et votre vie de maman et de femme, c’est la course permanente. Il vous faut de l’endurance. Ce livre vous en donnera. Déjà parce qu’il fait du bien, il déculpabilise et montre qu’on n’est pas toute seule a essayé de tout concilier, de tout caser dans nos journées compliquées, un peu comme dans un Tetris géant. Surtout parce qu’il fourmille d’astuces (250 exactement) de mamans qui travaillent (il y a aussi quelques papas). Pas des conseils de personnes qui ne comprennent pas pourquoi vous galérez, qui ont des solutions toutes trouvées pleines de bon sens – « M’enfin mais c’est pas compliqué ! ». (Nous ne parlons pas forcément de votre mère ou belle-mère). Non, des femmes qui sont passées ou passent encore par là, comme vous, brillantes, inspirantes, qui ont trouvé l’équilibre vie pro/vie privé. Grâce aux 10 années d’expertises de l’association Maman Travaille, le premier réseau de mères actives fondé et longtemps présidé par Marlène Schiappa, elles nous livrent ici leurs secrets. Comment réussir à combiner sorties d’écoles et carrière ? Est-ce que télétravailler peut remplacer une nounou ? La meilleure façon d’annoncer à son boss une grossesse ? Etc. Régalez-vous, c’est à picorer sans modération.

En voici cinq pour vous donner l’eau à la bouche…

  • Je vais chercher mes enfants plus tôt une fois par mois

Le secret de Marie, directrice conseil dans la pub, 2 enfants

« Toute la semaine, je vais chercher mes enfants à 19 heures au centre de loisirs. Il n’est pas rare qu’ils soient les derniers… Une fois par mois, je quitte le bureau à 15h45 et je vais les chercher à 16h30 à l’école : ça me permet de voir la maîtresse, de faire un petit point rapide et mensuel sur les enfants, de croiser d’autres parents, de connaître les ATSEM… »

  • Je fais ce qu’il me plaît

Le secret de Célia Rene-Corail, fondatrice d’Optimoms, conseils en marketing, 3 enfants

« Avec le temps ma devise est devenue : fais (d’abord) ce qu’il te plaît, à titre pro comme à titre perso. Déterminer ce qui nous motive nous équilibre et se consacrer à le réaliser en priorité, pas à pas, et en faire un moteur, un point de départ, pas la récompense finale de quête d’une hypothétique perfection… Je n’hésite pas, si quelque chose m’alourdit et m’empêche d’avancer, à le remettre en question et à me demander : est-ce que ça me plaît toujours ? »

  • Je crée des moments privilégiés

Le secret de Karen Martinon, cheffe de cabinet ministériel, 2 enfants

« Tous les soirs quand je rentre, les enfants dorment mais je vais toujours les embrasser et les câliner pour qu’ils sachent que je suis là et que je suis bien rentrée (ils m’en parlent souvent et disent qu’ils m’ont sentie). Je ne manque jamais leur anniversaire, Thanksgiving ou Noël, les moments les plus sacrés pour nous. Lorsqu’ils m’offrent des petits cadeaux qu’ils ont fabriqués, je les porte ou les dispose dans mon bureau et je prends des photos pour leur montrer. Je leur prouve qu’ils sont toujours avec moi. Quand je suis là et que je peux passer du temps avec eux, je ne laisse rien interférer. J’essaie de passer autant que faire se peut des moments privilégiés avec chacun d’eux séparément. Je veille aussi à mon discours. Il est important pour papa ou maman de travailler. Qu’une maman a aussi besoin de s’accomplir. Je tente de leur apprendre la curiosité, le fait que l’on apprend de ses erreurs, le respect, l’empathie, et que tout est possible en leur montrant l’exemple. Je leur dis tout le temps que je les aime et je les étouffe de câlins. Voilà mon quotidien de maman ! »

  • Non, il ne faut pas forcément faire des sacrifices pour être une bonne mère !

Le secret de Lauren Bastide, journaliste, fondatrice du Podcast féministe La Poudre

«  Notre génération a la chance d’être dotée de ces « nouveaux pères » qui ne rechignent pas à changer les couches, à se lever la nuit, à gérer les pédiatres et les nounous. Profitons-en sans culpabiliser. Si les rôles se chamboulent dans la famille, voire s’inversent, tant mieux ! Tant pis pour les esprits chagrins qui déplorent la « dévirilisation » des hommes. Partager les tâches à 50/50 avec mon mari ne me fait sentir ni moins femme, ni moins mère. J’aimerais tant que les femmes se libèrent de cette idée qu’il faut faire des sacrifices pour être une bonne mère ! J’ai même une théorie à ce sujet : plus je suis épanouie dans mon travail, dans mon couple et dans mes loisirs, mieux mon enfant se porte. Et il se porte super bien, merci ! »

  • Je ne cherche pas à être une « mère instagrammable »

Le secret d’Aurélie Ravier, consultante en communication, 2 enfants

« Mon astuce, c’est le lâcher-prise. Ne pas viser la perfection. Ne pas rechercher à être une mère parfaite mais plutôt une mère suffisamment bonne, pas une working-fit-mom-instagrammable. On ne peut pas à la fois gérer une boîte et être la mère qu’on voit en photo dans les magazines féminins ! »


Le meilleur des astuces de Maman travaille par Marlène Schiappa, 288 p., 17 €.