x

Épistoire ou comment donner le goût de la lecture à ses enfants

Père de quatre enfants, Olivier Bruzek est le roi des histoires du soir. Cet ancien rédacteur en chef du Point a imaginé un concept de maison d’édition pour les 4-15 ans basé sur la lecture par correspondance. Tous les jours, un épisode est envoyé par la poste. Il nous assure : « vos enfants vont adorer aller se coucher ! ».

Il a encore les yeux pétillants de l’enfance. Olivier Bruzek aime les mots. Leur sens. Tous les soirs, il s’amuse avec et régale ses quatre enfants d’une histoire. Une par enfant. Mais attention, il ne se contente pas de lire un livre – « trop d’images, ça distrait » –, il invente, improvise, rebondissant sur les propositions de ses enfants. Autant dire que ce conteur hors pair en a tout un wagon, des histoires. Tant est si bien qu’un jour, il a décidé d’en faire son métier, quittant alors son job de rédacteur en chef au Point.

 

 

Timbre de collection et cachet de cire

Il a d’abord envoyé ses histoires par sms, puis via une appli avant de trouver le concept qui allait fonctionner : la lettre. Tout simplement. Original à l’heure des tablettes et du tout numérique. Pourtant, ça prend. Épistoire compte de plus en plus de lecteurs.

Le principe : envoyer, une fois par semaine, une belle enveloppe calligraphiée au nom de l’enfant avec timbre de collection et cachet de cire.

À l’intérieur, sept lettres contenant un épisode de 5 minutes. Un pour chaque soir de la semaine. Tout est soigné et fait à la main par six « talents », comme aime les appeler Olivier, des personnes de l’Apte Plaisance, une association d’aide à l’insertion sociale et professionnelle de personnes handicapées.

Au fur et à mesure, l’enfant construit son livre grâce au mini kit de reliure livré dans l’enveloppe initiale. Il se l’approprie. Il suffit de choisir les histoires en fonction de son âge 4-6 ans, 6-8 ans, 8-11 ans ou 11-14 ans et la durée de l’abonnement (28 ou 91 épisodes). Ensuite, on laisse la magie opérer…

 

 


« La lecture est une fenêtre sur le monde, une carte de l’imaginaire »

3 questions à Olivier Bruzek, le roi des histoires du soir, fondateur d’Épistoire.

 

Votre objectif est de donner le goût de la lecture aux enfants ? Expliquez-nous.

Un livre, ça peut paraître vertigineux pour un enfant, toutes ces pages peuvent décourager. Tandis qu’une lettre, c’est tout de suite plus accessible. Sans s’en rendre compte, l’enfant aura lu 120 pages par mois. Nous espérons bientôt travailler avec les écoles primaires autour de notre concept. 

En quoi c’est important la lecture ?

On ne peut pas laisser des enfants en peine de lecture. C’est la porte ouverte à la violence. Quand on n’a pas assez de mots de vocabulaire pour s’exprimer, on tape. Malheureusement, notre monde moderne, avec les médias de masse, a tendance à tout simplifier. Or, il y a des mots. Des mots qui ont un sens. Même les plus compliqués, il faut les lire et les apprendre aux enfants quel que soit leur âge. C’est lorsqu’ils sont petits qu’ils les retiendront le mieux. Il faut tirer vers le haut nos enfants. Que ce soit avec Épistoire ou avec un autre livre, il faut lire. Les faire lire ou leur lire des histoires. La lecture est fondamentale dans la construction de l’enfant. C’est une fenêtre sur le monde, une carte de l’imaginaire, même une boussole par rapport à ses propres émotions.

Comment leur en donner le goût ?

C’est la question la plus simple et la plus compliquée. Comment créer une émotion qui donne envie de (re)prendre son livre ? Il y a d’abord la forme qui est importante. Nous, c’est une enveloppe qui a été envoyée par la poste, avec un timbre de collection qui a traversé le temps. Ce n’est pas un livre tout à fait. Et puis, il y a l’histoire. Elle a été conçue pour que chaque épisode s’arrête à un moment crucial. Suspens… L’imaginaire travaille, on fantasme… Et quand il y a une attente, vous avez hâte d’aller au lit, de vous brosser les dents !

Par Hélène Claudel


Quatre tranches d’âges : 4-6 ans « On me lit une histoire », 6-8 ans « J’apprends à lire seul », 8-11 ans « Je suis automne en lecture » et 11-14 ans « Génération Collège ».

Les tarifs :

  • 28 épisodes (4 envois) : à partir de 45 € ;
  • 84 épisodes (12 envois) : à partir de 95 €.

Toutes les infos ici !

Nos coups de coeur