x

Quand le lol amène du love

Elle signe ses mails « Bien joyeusement ». Catherine Delanoë, « Cath » pour les intimes, anime des ateliers de « rigologie » au Hasard Ludique, un mardi tous les 15 jours. Elle est « rigologue ». Ça vous fait rire ? Tant mieux, c’est bon pour la santé. Elle nous explique pourquoi.

 

Quand vous dites que vous êtes « rigologue » à une soirée, que vous répond-on ?

Les gens pensent que je me moque d’eux. Certains comprennent même « iridologue », ce qui n’a rien à voir ; là, c’est moi qui rigole… Pourtant, ce sont des techniques tout à fait sérieuses. J’ai même un diplôme, obtenu à l’École internationale du rire et du bonheur. 

« Rigologie », « yoga du rire », expliquez-nous la différence ?

Il s’agit de méthodes permettant d’accroître votre dose de bien-être c’est-à-dire stimuler les hormones du bonheur que sont la dopamine, la sérotonine, l’ocytocine et l’endorphine. Le yoga du rire a été inventé par un médecin indien et sa femme, en 1995. Il repose sur les neurosciences qui ont démontré qu’un rire simulé avait les mêmes bienfaits physiologiques et psychologiques qu’un rire naturel ; le corps ne fait pas la distinction. À travers des jeux et des respirations yogiques, des personnes en groupe rient intentionnellement. Le rire étant contagieux, on arrive vite au rire naturel. Le yoga du rire est aujourd’hui pratiqué dans une centaine de pays. Et il constitue un des outils de la « rigologie », technique psychocorporelle inventée par Corinne Cosseron en 2002 (c’est elle qui a fondé l’École internationale du rire et du bonheur). Elle permet de développer une attitude positive envers la vie. L’idée : le positif attire le positif.  

Passer en mode positif, comment y parvient-on ?

C’est une discipline ! La rigologie fait appel à des outils très variés tels que le yoga du rire, la psychologie positive, la sophrologie ludique mais aussi des jeux coopératifs, l’improvisation, la danse, le théâtre, le clown… Grâce à eux, on va lâcher prise, lâcher le mentale et revenir en enfance. C’est comme une grande récréation : on a 5 ans, on s’amuse comme des petits fous, on évacue le stress et on se remplit de bonheur. C’est une technique simple, ludique, accessible à tous et aux effets immédiats ! Inutile d’avoir un sens de l’humour ou un talent particulier ! Inutile même de rire si on ne le sent pas. Le rire survient quand on l’attend le moins. Lors d’un premier cours, les élèves se demandent : « mais qu’est-ce que je fais là ? ». À la fin, on est une famille ; le rire rapproche.

Quelles sont les vertus du rire ?

Elles sont nombreuses ! C’est excellent pour la santé aussi bien au niveau physique qu’émotionnel. Le rire favorise les hormones du bien-être, diminue le stress mais aussi l’adrénaline et le cortisol. Il booste le système immunitaire, masse le diaphragme, atténue les douleurs, facilite la digestion, améliore la qualité du sommeil, etc. Pour le docteur Henri Rubinstein, le rire est un « jogging stationnaire ». Selon lui, une minute de rire équivaut à 10 minutes de gym et 10 minutes de rire à 30 minutes de jogging… ça fait réfléchir.

Y a-t-il un minimum de rire par jour à respecter pour être en pleine forme ?

Les médecins préconisent 10 à 15 minutes de rire par jour. Le problème, c’est qu’on rit de moins en moins. En 1939, la moyenne en France était de 20 minutes. En 2019, on est en dessous de la minute. 7 % des Français ne rient jamais. Un enfant, lui, rit 300 à 400 fois par jours, un adulte 15 à 20 fois. En grandissant, avec la pression sociale, on désapprend à rire. C’est dommage !

Justement, vous dispensez des ateliers parents-enfants ? 

Les parents sont toujours speed et au final passent peu de temps avec leurs enfants. Là, c’est l’occasion de s’amuser, de créer un moment de bonheur et de complicité ensemble. Un vrai moment de qualité où l’on se connecter au meilleur de soi pour se connecter au meilleur des autres, quelles que soient les circonstances. C’est aussi une manière pour l’enfant d’apprendre à rire de soi et de s’ouvrir aux autres en plus d’évacuer tout son stress.

Un conseil pour générer cette spirale du positif à la maison ?

Un truc tout bête mais qui, avec de la régularité, vous fera du bien : le matin, commencez par sourire, par vous sourire dans le miroir. Souhaitez-vous-même une « Bonne Journée ». Vous verrez ça donnera un autre ton à vos journées ! Fréquentez des gens positifs et passez du temps avec vos enfants, c’est le meilleur des moyens pour entraîner cette dynamique positive.

Propos recueillis par HC


Les Ateliers de Cath, rigologie et yoga du rire pour adulte, un mardi tous les 15 jours. Prochaines séances : les 5 et 26 mars au Hasard Ludique, Paris 18e.

Réservations : Tél. : 06 74 96 76 77 ou par mail : lesateliersdecath@gmail.com
Pour les ateliers parents-enfants (de 6 à 11 ans), infos ici.