x

L’imaginaire de l’enfance au Palais de Tokyo

Jusqu’au 9 septembre, l’exposition Encore un jour banane pour le poisson-rêve explore nos souvenirs, nos jeux et nos rêves d’enfant. Un conte initiatique pour les petits et les grands de 7 à 77 ans.

 

Amabouz Taturo, A Doll’s House, 2018.

 

On y pénètre comme dans un conte de Lewis Carroll. Par une maison de poupée géante. À moins que ce ne soit nous qui avons rapetissé. Mais là, il n’y a pas de champignon magique, ni d’Alice, ni de lapin blanc. Encore que… la maison est une reproduction de celle de la famille du Lapin Chocolat, la fameuse famille Sylvanian.  Il y a des créatures en laine, des poissons d’argents, des clowns fluo perdus, des hommes miniatures, un monstre marin, une licorne magique…

 

C’est directement à votre âme d’enfant que s’adresse l’exposition Encore un jour banane pour le poisson-rêve d’après le titre modifié d’une nouvelle de J.D Salinger. Au Palais Tokyo jusqu’au 9 septembre, elle tente d’expliquer comment se construisent l’émerveillement, la capacité à s’inventer des mondes et les angoisses enfantines. Et surtout comment toutes ces émotions façonnent notre identité aujourd’hui.

Un récit halluciné

Conçue comme un parcours initiatique ou plutôt comme une aventure dont le visiteur en est le héros, d’œuvre en œuvre, nous passons par tous les états liés à l’enfance : la fantaisie, l’ingénuité, le jeu, l’apprentissage, le merveilleux mais nous explorons aussi la face sombre et parfois cruelle de l’enfance : l’ennui, le sentiment d’abandon, la colère ou encore la terreur.

Un récit halluciné, entre émerveillement et cauchemar, qui plaira autant aux adultes qu’aux enfants. Comme les films d’animation de Miyazaki, il y a plusieurs niveaux de lectures selon les âges. Dans tous les cas, un peu comme Alice, on passe de l’autre côté du miroir, dans un monde fantasque où toutes les règles sont inversées.   Sublime !

 

Vue de l’exposition Andy Warhol, © Galerie Jérôme de Noirmont, Paris, 29 novembre 1996 – 25 janvier 1997 © ADAGP, Paris 2018.

 


Encore un jour banane pour le poisson-rêve, Saison Enfance. Jusqu’au 9 septembre au Palais de Tokyo.

Envoyez-nous un message whatsapp